Je suis un aventurier (The far country) 1954 • Western Movies •

Je suis un aventurier (The far country) 1954

Titre Belge : Le Passage damné
Note : 6 /10 (9 votes)

Pays : États-Unis (1H37) Couleurs
Réalisateur : Anthony Mann
Acteurs : James Stewart, Ruth Roman, Corinne Calvet, Walter Brennan, John McIntire, Jay C. Flippen, Harry Morgan, Steve Brodie, Connie Gilchrist, Robert J. Wilke, Chubby Johnson, Royal Dano, Jack Elam, Kathleen Freeman, Connie Van, Emile Aver, Sam Bagley, Al Bain, Gregg Barton, John Barton, Robert Bice, Eugene Borden, Rudy Bowman, Chet Brandenburg, Andy Brennan, Paul Bryar, Bud Cokes, Tom Coleman, Roy Damron, Dick Dickinson, John Doucette, Tex Driscoll, Robert Foulk, Terry Frost, Slim Gaut, Rudy Germane, Herman Hack, John Halloran, Chuck Hamilton, Chick Hannan, Carl Harbaugh, Don C. Harvey, Chester Hayes, Jimmie Horan, George Huggins, Jack Kenny, Donald Kerr, Ethan Laidlaw, Mike Lally, Walter Lawrence, Cactus Mack, Ted Mapes, Russell Meeker, Frank Mills, Charles Morton, Forbes Murray, Anton Northpole, Damian O'Flynn, Eddie Parker, Jack Perrin, Jack Perry, Stuart Randall, Allan Ray, Ford Raymond, John Rice, Chuck Roberson, Victor Romito, Cap Somers, Marjorie Stapp, Brick Sullivan, Jack Tornek, Dale Van Sickel, Eddy Waller, Joe Walls, Guy Wilkerson, Chalky Williams, Jack Williams, Henry Wills, Harry Wilson
Producteur : Aaron Rosenberg, Edward Muhl
Scénariste : Borden Chase
Directeur de la photographie : William H. Daniels
Composition musicale : Henry Mancini, Hans J. Salter, Frank Skinner, Herman Stein
Montage : Russell F. Schoengarth
Décors : Alexander Golitzen, Bernard Herzbrun, Oliver Emert, Russell A. Gausman
Thème : Cattle Drive
Studio :
7 DVD / Blu-Ray disponibles

Résumé : 1896. Inculpé de meurtre, Jeff Webster quitte Seattle, mais, en arrivant à Skagway, il est accusé par le juge Gannon d’avoir troublé à l’ordre public en menant ses troupeaux à travers la ville. Ceux-ci ayant été confisqués, Jeff part pour Dawson avec Ronda Castle qui l’a engagé comme chef d’équipe. Il reprend bientôt possession de son troupeau, poursuivi par Gannon.
Lieu de tournage : Athabasca Glacier, Jasper National Park, Alberta, Canada, Universal Studios, Universal City, Californie

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 12/02/1955 (New York).

Sortie France : 25/03/1955 - Reprise : 27/07/2005.


Tournage : 19/08 - mi 10/1953.


Il s'agit du quatrième film du cycle de westerns d'Anthony Mann avec James Stewart.


Le film est centré autour de la ruée vers l'or du Klondike. Les protagonistes empruntent la route de Skagway, dans le sud de l'Alaska, pour se rendre à Dawson City, dans le nord du Canada. En réalité, le film fut tourné en décors naturels dans les parcs nationaux de Jasper et de Banff, dans les Rocheuses canadiennes.


Le personnage de Gannon est sûrement basé sur celui de Soapy Smith (né Jefferson Randolph Smith II le 02/11/1860), escroc et gangster notoire ayant opéré dans le district de l'Alaska. Chef de gang, il dirigeait la ville de Skagway pendant la ruée vers l'or dans la région.

Il est tué dans une fusillade le 08/07/1898.


Le bétail du film a été conduit à Seattle, puis expédié à Skagway, et conduit plus loin, à Dawson, soit une distance totale d'environ 2 400 kilomètres.

À noter qu'il était impossible de conduire du bétail par voie terrestre de l'Alaska à Dawson City, car il n'y avait aucune route praticable pour un troupeau à travers les montagnes.


À sa sortie aux États-Unis, le film connait un succès honorable avec une recette de 2.5 millions de dollars de l'époque. intéressé aux bénéfices, james Stewart aurait gagné 300 000 $ grâce au film.


En France, le film n'est pas un grand succès, avec 851 698 entrées dont 182 222 à Paris (en 1955, en France, depuis la 162ème place du box-office, les films dépassaient 1 million d'entrées. Je suis un aventurier est 186ème).


Format : 1.85 : 1
Technicolor
Mono (Western Electric Recording)

Sur les forums

Critiques sur le forum
Western autour du feu - Débat sur ce western!

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Diffusion à la télévision

Date de diffusion :
FR3 - lundi 31 août 1998 - La Dernière Séance - Soirée Western

Voir la fiche télévision
Voir la fiche télévision

Merci à pak pour son aide !

Les critiques

Je suis un aventurier

Posté par Ethan Edwards le 11/04/2006
Candidat déclaré au titre de plus grand western de tous les temps, Je suis un aventurier réunit de manière synthétique tous les éléments du western névrotique des années 50 et les aspects les plus émouvants du genre. Le destin de Jeff Webster (James Stewart), héros individualiste, qui après avoir perdu son meilleur ami, sacrifiera ses idéaux, afin de sauver une collectivité à laquelle il n?appartient pas a priori, et dans laquelle il n?a peut être pas d?avenir, bouleverse et remet en cause d?un côté, mais tout en le confortant de l?autre, l?idéal individualiste américain. Incarnation de cet idéal, Jeff Webster est à la recherche de quelque chose qu?il n?atteindra jamais, la maison qu?il veut acheter avec Ben (Walter Brennan), le pays lointain (The far country, titre original de l??uvre), trop lointain. Toute la richesse, et son côté le plus dramatique, du personnage de Webster est qu?il passera par plusieurs phases : égoïsme forcené, collaboration payante, début d?un sentiment d?appartenance, vengeance, acquiescement peut être teinté de résignation, et ce sans qu?il l?ait vraiment voulu, et avant tout car des éléments extérieurs l?ont décidé pour lui. Un exemple : Webster, de par sa nature, est plus proche de Ronda (Ruth Roman), une femme qui correspond à son côté aventurier (on signalera ici l?extraordinaire, pour une fois, titre français : Je suis un aventurier, qui complète le titre original en insistant sur le caractère, et la fragilité liée à ce caractère, de Webster), mais il sera séparé d?elle par les évènements (et ce de manière définitive car elle trouvera la mort). Finalement, le destin lui offrira comme éventuelle compagne Renée Vallon (Corinne Calvet). Cependant ici, il est permis au spectateur de douter ; ainsi lors de la scène finale quand Webster fait tinter la clochette qui pend à sa selle (clochette qui devait figurer à la porte d?entrée de la maison qu?il devait acheter avec Ben), cette séquence peut prendre une triple signification :
Soit Webster acquiesce, il a enfin trouvé la maison qu?il cherchait (The far country) et il restera à Dawson avec Renée
Soit l?acquiescement de Webster est teinté de résignation et il restera sans doute à Dawson, mais peut être pas avec Renée
Soit Webster a tout perdu et la clochette n?en est alors plus que le souvenir. Cette ouverture finale n?est pas la moindre des richesses du film de Mann, qui constitue à tout jamais l?un des sommets du panthéon cinématographique.







The far country, Je suis un aventurier, 1954, James Stewart, Ruth Roman, Corinne Calvet, Walter Brennan, John McIntire, Jay C. Flippen, Harry Morgan, Steve Brodie, Connie Gilchrist, Robert J. Wilke, Chubby Johnson, Royal Dano, Jack Elam, Kathleen Freeman, Connie Van, Emile Aver, Sam Bagley, Al Bain, Gregg Barton, John Barton, Robert Bice, Eugene Borden, Rudy Bowman, Chet Brandenburg, Andy Brennan, Paul Bryar, Bud Cokes, Tom Coleman, Roy Damron, Dick Dickinson, John Doucette, Tex Driscoll, Robert Foulk, Terry Frost, Slim Gaut, Rudy Germane, Herman Hack, John Halloran, Chuck Hamilton, Chick Hannan, Carl Harbaugh, Don C. Harvey, Chester Hayes, Jimmie Horan, George Huggins, Jack Kenny, Donald Kerr, Ethan Laidlaw, Mike Lally, Walter Lawrence, Cactus Mack, Ted Mapes, Russell Meeker, Frank Mills, Charles Morton, Forbes Murray, Anton Northpole, Damian O'Flynn, Eddie Parker, Jack Perrin, Jack Perry, Stuart Randall, Allan Ray, Ford Raymond, John Rice, Chuck Roberson, Victor Romito, Cap Somers, Marjorie Stapp, Brick Sullivan, Jack Tornek, Dale Van Sickel, Eddy Waller, Joe Walls, Guy Wilkerson, Chalky Williams, Jack Williams, Henry Wills, Harry Wilson, Anthony Mann, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Je suis un aventurier DVD, The far country DVD, DVD, Je suis un aventurier critique, The far country critique, Anthony Mann critique


© Copyright Western Movies 2004-2022