La maitresse de fer (The Iron Mistress) 1952 • Western Movies •

La maitresse de fer (The Iron Mistress) 1952

Note : 7 /10 (6 votes)

Pays : États-Unis (1H50) Couleurs
Réalisateur : Gordon Douglas
Acteurs : Alan Ladd, Virginia Mayo, Joseph Calleia, Phyllis Kirk, Alf Kjellin, Douglas Dick, Anthony Caruso

Genre secondaire : Film d'Aventures

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Diffusion à la télévision

Date de diffusion :
FR3 - mardi 05 juillet 1988 - La Dernière Séance

Voir la fiche télévision
Voir la fiche télévision
Voir la fiche télévision
Voir la fiche télévision

Les critiques

Une Femme Capricieuse tient Jim Bowie.

Posté par lasso
Warner Brothers présente ce film de maître tourné en couleurs par Gordon Douglas d'après un roman de " femme " au même titre de Paul Wellman, accompagné d'une très belle musique de Max Steiner. Le film riche en décors et en costumes d'époque nous montre de belles images de New Orleans et de la vie luxurieuse et traditionelle de la population franco-espagnole, riches propriétés d'éleveurs de coton, ainsi que les salons de jeux qui y polluaient. Les duels pour l'honneur à l'épée font coutume. En 1825, dix ans avant Alamo, Bowie dont la famille possède une scierie en Louisiane, vient vendre son bois à New Orleans. Il rencontre et tombe amoureux de la très belle Josephine, une capricieuse fille qui a pein d'admirateurs. Jim vend la scierie pour investir dans le coton, afin d'avoir plus de chance chez la belle. Elle se décide pour un autre et Bowie continue a l'aimer, devant affronter plusieurs duels au couteau, qu'il s'est fait forger par un armurier célèbre. Quand il en finit avec Josephine, puisque aucune femme ne mérite qu'on tue pour elle, il tombe déjà dans les bras d'une nouvelle belle, fille du gouverneur du Texas. Mais, pour la marier il doit d'abord se séparer de son fameux couteau, dont il ne possède plus que le fourreau. L'héros ou plutôt l'héroine de l'histoire est la belle Josephine, Virginia Mayo, qui joue admirablement son rôle de diablesse. Alan Ladd, fait figure d'un plutôt faible, mais sachant bien utiliser son couteau. Il n'est pas à la hauteur de sa légende, comme trappeur ou colonel défendant Alamo. Du beau Cinéma.

Mise-en-scène : 10/10
Acteurs : 10/10
Histoire / Scénario : 8/10
Réflexion sur la condition humaine : 8/10
Spectacle offert : 9/10
Note générale : 9 /10







The Iron Mistress, La maitresse de fer, 1952, Alan Ladd, Virginia Mayo, Joseph Calleia, Phyllis Kirk, Alf Kjellin, Douglas Dick, Anthony Caruso, Gordon Douglas, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, La maitresse de fer DVD, The Iron Mistress DVD, DVD, La maitresse de fer critique, The Iron Mistress critique, Gordon Douglas critique