Les Compagnons de la gloire (The Glory guys) 1965 • Western Movies •

Les Compagnons de la gloire (The Glory guys) 1965


Résumé : À l’aube d’une nouvelle guerre contre les Sioux et les Cheyennes, le Général McCabe prend le commandement d’une colonne de soldats fraîchement formés. Autant d’hommes jeunes qu’il n’hésitera pas, comme les précédents, à sacrifier pour vaincre l’ennemi. Pour s’attribuer tout le mérite d’une victoire, il divise ses forces en ordonnant au Capitaine Harrod, un officier lucide de plus en plus hostile à son autorité, de poursuivre un groupe d’Indiens. Une manœuvre de diversion qui l’expose d’autant plus dangereusement qu’il n’attend pas les renforts du Général Hoffmann…
Lieu de tournage : Hereford, McNeal, San Pedro River, Babocomari River, Arizona, Durango, Mexique

Informations complémentaires : Sortie États-Unis : 07/07/1965 - Sortie France : 27/01/1966.

Début tournage : 30/09/1964.


D'après le roman "The Dice of God" d'Hoffman Birney (Henry Holt, New York, 1956).


Golden Globes 1966 : nomination pour le Golden Globe de la révélation masculine (James Caan).


Sam Peckinpah avait écrit et / ou réalisé, à la fin des années 1950, six épisodes de la série L'Homme à la carabine (The Rifleman) produite par Arnold Laven. Ce dernier demanda à Peckinpah d'adapter le roman d'Hoffman Birney, une histoire basée sur les derniers jours du Général Custer et sa défaite à Little Big Horn, avec les noms des protagonistes et des lieux modifiés.

Ce choix de modification des noms avait été motivé aussi par le fait que la Fox annonça au milieu des années 1960 d'aborder l'ultime bataille de Custer dans un film nommé "The Day Custer fell" réalisé par Fred Zinnemann, avec Robert Shaw parmi les acteurs considérés pour jouer le rôle-titre. Projet finalement annulé pour des raisons de coûts, qui verra quand même le jour lorsque le producteur Philip Yordan le reprend à son compte, gardant Robert Shaw comme acteur principal.

Mais le fait d'être éventuellement mis en concurrence en salles avec un gros budget de la Fox a décidé les producteurs de The Glory guys de modifier les noms afin de donner l'illusion qu'il s’agissait d'une toute autre histoire.


Sam Peckinpah devait aussi réaliser le film. Mais Laven, refroidi par les aléas de tournage et de post-production du précédent film de Peckinpah, Major Dundee, préféra finalement réaliser lui-même me film.

Le résultat ne plut guère à Peckinpah ni d'ailleurs certains choix de casting dans les rôles principaux, estimant son travail d'écriture trahi.


Le film a en grande partie été tourné dans la région de Durango, au Mexique, notamment la bataille finale reconstituée sur une surface de terrain d'environ 80 km²).


Sorti durant l'été 1965 aux États-Unis, le film est une échec commercial, cumulant environ 57 200 dollars de recettes en cinq semaines d'exploitation, avant de disparaitre du box-office, pour un budget estimé à 1,6 million.

Le film fait une carrière très modeste en France, avec 653 356 entrées, dont 89 155 à Paris.


Format : 2.35 : 1
DeLuxe Color
Mono (Westrex Recording System)

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Diffusion à la télévision

Voir la fiche télévision
Voir la fiche télévision

Merci à pak pour son aide !

Les critiques

Une Troupe de Héros.

Posté par lasso
United Artists prèsente ce film de Arnold Laven, qu'il a tourné sur une histoire de Sam Peckinpah, en Panavision et couleurs DeLuxe (non Technicolor comme indiqué sur l'affiche) avec une bonne musique de Riz Ortolani.
Le gouvernement des Etats-Unis prépare une nouvelle guerre contre les cheyennes et sioux et rassemble de nouveaux recrutes à former, pour renforcer les troupes. Le capitaine Harrod, sous le commandement du général McCabe, ayant déjà sacrifié sa troupe pour remporter une victoire contre les indiens, obéit à prendre la direction des soldats fraîchement instruits, pour les mener dans une attaque. McCabe, qui veut une victoire, en addition à sa gloire, ne respecte pas les ordres qu'il a recu, n'attend pas la colonne de soutien du général Hoffmann, sépare ses troupes et ordonne à Harrod à attaquer les indiens qui se sont rassemblés très nombreux. Dont bataille, avec des victimes nombreuses des deux côtés. Plus tard, Harrod et les survivants de sa troupe découvrent sur un autre còté du champ de bataille, la troupe principale de McCabe qui a été anéantie par les indiens, au moment ou les secours du général Hoffmann arrivent à l'heure convenue. La bataille avec les indiens est très bien filmée par une caméra virtuose. On nous propose dans la première partie une histoire d'amour entre une veuve, Harrod et le scout de la troupe, ainsi que le drill des nouveaux recrutes. La deuxième partie du film s'occupe de l'expédition elle-même et des batailles avec les indiens. L'ensemble du film ne donne pas entière satisfaction, ni avec sa forme, ni avec les acteurs.

Mise-en-scène : 7/10
Acteurs : 6/10
Histoire / Scénario : 7/10
Réflexion sur la condition humaine : 5/10
Spectacle offert : 6/10
Note générale : 6.2 /10







The Glory guys, Les Compagnons de la gloire, 1965, Tom Tryon, Harve Presnell, Senta Berger, James Caan, Andrew Duggan, Slim Pickens, Peter Breck, Jeanne Cooper, Michael Anderson Jr., Laurel Goodwin, Adam Williams, Erik Holland, Robert McQueeney, Wayne Rogers, William Meigs, Alice Backes, Walter Scott, Michael Forest, George Ross, Dal McKennon, Paul Birch, Stephen Chase, Henry Beckman, Claudio Brook, George Bruggeman, Archie Butler, Bill Catching, Albert Cavens, Bill Coontz, Bill Hart, Whitey Hughes, Walt La Rue, Gil Perkins, Jack Perkins, Christopher Riordan, Al Roberts, Earl Spainard, Sailor Vincent, Arnold Laven, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Les Compagnons de la gloire DVD, The Glory guys DVD, DVD, Les Compagnons de la gloire critique, The Glory guys critique, Arnold Laven critique


© Copyright Western Movies 2004-2022