Duel dans la boue (These Thousand hills) 1958 • Western Movies •

Duel dans la boue (These Thousand hills) 1958

Titre Belge : Duel dans la boue
Note : 6 /10 (5 votes)

Pays : États-Unis (1H30) Couleurs
Réalisateur : Richard Fleischer
Acteurs : Don Murray, Richard Egan, Lee Remick, Patricia Owens, Stuart Whitman, Albert Dekker

2 DVD / Blu-Ray disponibles

Résumé : Devenu gardien de bétail, parce que incapable de faire autres chose, Lat Evans est fatigué de cette vie de nomade et décide de s'installer à Fort Brock.

Sur les forums

Critiques sur le forum

Devenez membre pour ajouter votre note !

Votre collection


Diffusion à la télévision

Voir la fiche télévision

Les critiques

Un Cowboy avec des Ambitions.

Posté par lasso
Ce très bon film de Richard Fleischer raconte l'histoire d'un cowboy ambitieux et doué. De belles images des différents travaux de cowboys altèrent avec ceux de la prairie et de chasse au loups dans ces mille montagnes. Comme le cowboy arrive assez vite à ses fins, posséder un ranch, même devenant sénateur, il perd tous ses amis. Il ne réussit pas à éviter le lynchage de son ancien meilleur ami, qui est soupsonné de vol de chevaux. Quand il apprend que son ancienne amie, a été frappée, il se rend compte qu'il doit intervenir ... Tous les acteurs, spécialement Don Murray, Richard Egan, Lee Remick, Stuart Whitman, Patricia Owens, donnent une prestation de haut niveau. La chanson thème, these thousand hills, est mélanquolique et forme avec la musique de fond un ensemble harmonieux.

Mise-en-scène : 9/10
Acteurs : 10/10
Histoire / Scénario : 10/10
Réflexion sur la condition humaine : 10/10
Spectacle offert : 9/10
Note générale : 9.6 /10







These Thousand hills, Duel dans la boue, 1958, Don Murray, Richard Egan, Lee Remick, Patricia Owens, Stuart Whitman, Albert Dekker, Richard Fleischer, cinéma, cinefaniac, action, aventures, comédie, guerre, noir, comédie musicale, western, critique, base de données, Duel dans la boue DVD, These Thousand hills DVD, DVD, Duel dans la boue critique, These Thousand hills critique, Richard Fleischer critique